Rassemblement national de l’ACRB de l’automne 2023

Que signifie fonctionner en tant que région de biosphère (RB)? Comment ces organisations indépendantes contribuent-elles au réseau national ? Pour répondre à ces questions, l’Association canadienne des réserves de biosphère (ACRB) a réuni des représentants de 17 RB canadiennes, ainsi que des employés de la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCUNESCO) et d’Environnement et Changement climatique Canada (ECCC), à l’occasion de son rassemblement national de l’automne 2023.

Organisée par l’ACRB en partenariat avec l’équipe de la Région de biosphère de Charlevoix, la rencontre s’est déroulée du 2 au 5 novembre 2023 dans la pittoresque municipalité de Baie-Saint-Paul (QC). L’ACRB remercie chaleureusement Julie Campeau et son équipe pour leur soutien et l’accueil qu’ils ont réservé à tous les participants. L’événement a rassemblé plus de 30 personnes, chaque RB apportant ses histoires, ses défis et ses idées sur la façon d’améliorer le travail et la portée de l’ACRB.

L’objectif de l’événement était d’examiner le cadre de gouvernance de l’ACRB, de favoriser les échanges d’apprentissage entre les membres du réseau des régions de biosphère, d’offrir des possibilités de réseautage et d’identifier des moyens de mettre en valeur les RB à l’échelle nationale. Les communications, la collaboration régionale, les voies de la réconciliation avec les peuples autochtones et l’impact de l’ACRB ont également fait partie des sujets abordés.

« Le rassemblement national est l’occasion pour le réseau des 19 régions de biosphère de se réunir pour apprendre des uns et des autres, de travailler en réseau, de passer du temps sur le terrain et de découvrir comment notre hôte, dans ce cas la Région de biosphère de Charlevoix, fonctionne dans son milieu et avec ses partenaires. Il y a eu beaucoup de transfert de connaissances, de leçons apprises et de rires partagés. Nous avons discuté des nombreuses échelles au sein de l’ACRB – locale, régionale et nationale – ainsi que des nombreux thèmes liés au fait d’être une région de biosphère », a déclaré Kate Potter, directrice générale de l’ACRB.

Les participants sont repartis inspirés et revigorés, avec la volonté d’avoir un impact significatif grâce à leurs contributions, tant au niveau local qu’au niveau du réseau national.

Une journée pour découvrir Charlevoix

Pour conclure la rencontre, les participants ont eu la chance de visiter de deux merveilles naturelles de Charlevoix : le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie et le Centre écologique de Port-au-Saumon, où ils ont pu en apprendre davantage sur la région et les initiatives de conservation de la biodiversité qui s’y déroulent. Le groupe a également visité l’Observatoire d’astroblème de Charlevoix pour découvrir la formation géologique de la région, issue de l’impact d’une météorite il y a plus de 400 millions d’années.

Soutenez le travail de nos régions de biosphère

Rejoignez-nous pour construire des communautés résilientes, protéger la nature et créer un avenir durable pour les générations à venir.

En savoir plus
A photo of boats at Alma Warm in New Brunswick.